Bruxisme……Stress…Différents traitements


Bruxisme

6% des français Grincent des dents!

6% des français possèdent cette manie inconsciente de grincer ou de serrer les dents pendant la journée ou durant le sommeil. En dehors de la mastication ou des moments où on avale la salive les dents ne devraient pas être en contact. Lorsque le dentiste informe son patient celui ci découvre son problème avec etonnement.et il va a partir de ce moment la, prendre conscience du problème.







    Lorsqu'on serre les dents:
  • Les muscles élévateurs de la mandibule sont contractes.
  • Les articulations travaillent.
  • Les dents sont soumises à des forces importantes. (L’os et la gencive peuvent subir des dommages surtout lorsque l’hygiène est Insuffisante.)

Etiologie

Une occlusion inadéquate était jadis considérée comme l'un des principaux facteurs du bruxisme. Aujourd'hui on accorde beaucoup d'importance à l’ origine psychogène ou neurologique (perturbation des neuromédiateurs comme la dopamine mais leur rôle est moins clair qu’on le prétend.)

En cas de bruxisme les symptômes vont apparaitre sur un ou plusieurs de ces éléments.

  1. Muscles
  2. Douleurs au niveau du visage et irradiation au niveau du crane du cou et du dos a cause d'une hypertrophie des muscles qui servent à serrer les dents. On constate une fatigue au réveil et une difficulté d'ouvrir complètement la bouche On parle de bruxisme centré.

  3. Articulations
  4. Craquement, click, déviation, Limitation de l'ouverture buccale et blocage entre la mandibule et le crane.

  5. Dents
  6. Usures fêlures fractures verticales avec nécessite parfois d'extraire la dent Quant il y a grincement.des dents on parle de bruxisme excentre car déplacement de la mâchoire .Cela est gênant pour la personne qui dort a cote.

C'est le maillon le plus faible qui cédera.

Usure des dents par bruxisme. Les dents ont perdu la moitie de leur hauteur

Usure des dents par bruxisme. Les dents ont perdu la moitie de leur hauteur

Soupape du stress c'est un élément révélateur de problèmes psychologiques.

Traitements

Il dure tant que dure le bruxisme. La prise de conscience est déjà un début de traitement. , elle permet une auto surveillance pendant la journée.

  1. Pose de gouttières

  2. Pose de gouttièresC'est le traitement principal des douleurs et disjonctions de l'appareil temporo mandibulaire. La première gouttière a été posée en 1901 (Károlyi) La gouttière se retrouve dans d'autres domaines comme blanchiment orthodontie prothèse etc.
    En médecine générale ELLES soignent les maux de tête et les migraines', les ronflements.les problèmes de sommeil.
    ELLES protègent les dents chez les sportifs.
    Il existe différentes sortes de gouttières qui se différencient par la matière dont elles sont confectionnées en acryle dur ou silicone mou. Le travail est effectue par le prothésiste mais la vérification de l'occlusion est faite en bouche par le dentiste.
    Il existe aussi des matières thermoplastiques préformées et ajustées suivant le patient
    Il existe des gouttières complètes ou partielles qui correspondent a une occlusion centrée
    Il existe des avis différents sur le choix de la gouttière dure molle ou NTItss, qui conviendrait le mieux pour le bruxisme

    • Gouttière en dur:
      C'est la plus courante et c'est la préférable Sur toutes les surfaces occlusales de toutes les dents sans morphologie spéciale (relation centrée, biais antérieur, juste la canine est touchée en latéralité et les 6 dents de devant touchent en profusion)
    • Gouttières en silicone:
      Plus faciles a préparer et a supporter mais se détériorent rapidement. Sur toutes les surfaces occlusales de toutes les dents On peut les préparer en cabinet dentaire. Impossible de régler ou d'équilibrer l occlusion avec du silicone mou. Il semble d après les expériences qu’elles aient moins d effets que le dur Demeure avant tout un protégé dents
    • NTItss:
      Traitement innovant peu couteux et peu encombrant Nociceptive trijeminall inhibition tension suppression système Gouttière partielle faite en akryl sur deux dents de devant supérieures et correspond aux deux dents antérieures inferieures. Il n y a pas de contact avec les canines et les dents postérieures dans les mouvements de protrusion ou de latéralité. Il empêche de serrer. Et de grincer les dents
  3. Le stress

  4. C'est la réponse non spécifique de l'organisme a toute demande qui lui est faite.(Pr Hans Selye)

    Théorie du point faible

    C'est le maillon le plus faible de la chaine qui craquera le premier et la réaction au stress sera différente selon les individus. L'organisme peut être compare a une chaine sur laquelle on tire constamment et a force la chaine se brise au niveau du maillon le plus faible. Nous avons tous un organe plus faible que les autres (cette faiblesse tenant à l'hérédité, a nos maladies antérieures a notre alimentation a nos habitudes de vie) la maladie d'adaptation due a l'inadaptation au stress sera différente. Pour les uns ce sera une migraine, un ulcère, une crise cardiaque, une dépression nerveuse, une maladie de la peau hypertension artérielle……etc. Le bruxisme et grincement des dents est également une conséquence du stress

    • Parfois uniquement du au stress:
      Lorsque la tension psychologique persiste comme dans le stress chronique la détente musculaire n'a pas le temps de se faire et la tension se maintient même pendant le sommeil
    • Associée aussi à une mauvaise occlusion dentaire ce qui entraine secondairement un déséquilibre du puissant appareil masticateur. La rupture de cet équilibre affecte les muscles de la face, des mâchoires, de la tête, du cou et des épaules. Ainsi plusieurs articulations vont être perturbées dont l'articulation temporo mandibulaire

    Les muscles de la mastication sont par rapport à leur volume les plus puissants de l organisme. Nous avalons deux fois par minute éveillés et, une fois par minute lorsque nous dormons. . En 24 h nous exerçons sur nos dents et sur notre corps une pression d'environ 4 tonnes. En cas de bruxisme la pression augmente a 20 tonnes et cette surcharge produit des effets néfastes et sur le plan psychologique et sur le plan physiologique. Une zone proportionnellement importante du cerveau contrôle les muscles de la face et lorsqu'il y a déséquilibre musculaire le cerveau est oblige de s'adapter ce qui crée une tension permanente source de stress

    Traitement du stress

    Relaxation musculaire, sport et yoga, comportement alimentaire et mode de vie etc. L'hypnose et la psychothérapie sont aussi utiles pour diminuer le stress








  5. Injections de toxines botulique

  6. Dans les muscles masticateurs les plus puissants (masséter et temporal).ce traitement en réduisant la force musculaire permet un déconditionnement du tic Dans les cas plus compliques, quand le bruxisme est associe de douleur dans les articulations temporo mandibulaires, on prescrit des médicaments (anti-inflammatoires)

  7. Physiothérapie

  8. Massage des muscles masticateurs et du cou et exercices avec mouvements forces.par exemple de la mâchoire contre la pression de la main. Dans 68% des cas ca marche.

  9. Chirurgie

  10. Dans 32 % des cas, la physiothérapie ne donne aucun résultat il faut passer a l acte chirurgical

Le bruxisme est un problème courant et qui passé souvent inaperçu. Il peut pourtant provoquer des dégâts du point de vue .dentaire, par exemple des fractures au niveau des dents et des implants. Il peut avoir aussi des retombées au niveau général (migraines douleurs du dos etc.). La gouttière est un traitement de choix mais il ne faut pas oublier le fait que le stress porte la responsabilité dans la majorité des cas de l apparition du bruxisme……